Burkina Faso, Togo | Etude sur la qualité et les coûts de l’éducation inclusive en milieu informel

Handicap International intervient dans le secteur de l’éducation inclusive depuis 2003 selon le principe que tous les enfants doivent avoir la possibilité d’apprendre ensemble, en concentrant son intervention sur les enfants handicapés. En Afrique de l’Ouest, cela s’est traduit par le programme « Agir pour la Pleine Participation des Enfants Handicapés par L’éducation (APPEHL) », mis en place dans 6 pays et touchant environ 68 000 enfants dont la moitié de filles ainsi qu’un grand nombre d’acteurs du secteur éducatif (politiques, écoles, éducateurs…).

Au Burkina Faso et au Togo en particulier, deux approches innovantes de l’éducation inclusive sont actuellement développées : le système des enseignants itinérants au Togo et les classes transitoires d’inclusion scolaire (CTIS) ainsi que les classes inclusives au Burkina Faso ; que le moment est venu d’évaluer. Les objectifs généraux de l’étude confiée à R.M.D.A. visent ainsi à :

  • Identifier et analyser quels sont les impacts des dispositifs innovants et des pratiques inclusives sur la qualité de l’enseignement et par conséquent sur la qualité des apprentissages et,
  • Déterminer les coûts de l’éducation inclusive (dont les dispositifs innovants font partie).

Après avoir effectué des enquêtes quantitatives auprès d’un échantillon représentatif de bénéficiaires, nos équipes ont mené des entretiens qualitatifs et analysé des enregistrements vidéos effectués dans des salles de classe cible en parallèle. Ces données ont permis de formuler :

  • des recommandations opérationnelles pouvant aider à optimiser les actions d’Handicap International.
  • des recommandations financières, sur l’optimisation des coûts des différents dispositifs.

Nous rejoindre | Crédits et mentions légales