Monde | Evaluation des actions en faveur de la baisse des coûts des transferts de fonds

La France considère la question migratoire comme un élément constitutif de sa politique d’aide au développement. Les transferts financiers des diasporas sont estimés à trois fois le montant de l’APD mondiale (429 milliards de dollars en 2016). Ils jouent donc un rôle significatif dans la réduction de la pauvreté ainsi que dans la croissance des pays d’origine.

Créé en juin 2006 sur décision du Comité interministériel pour la coopération internationale et le développement (CICID), le site envoidargent.fr est officiellement lancé en mai 2010, dans la lignée des engagements du G20. Il vise à diminuer les coûts des transferts de fonds par une plus grande transparence des coûts et une meilleure connaissance des modalités de transfert. Il est également conçu pour être une caisse de résonance des initiatives françaises dans le domaine des transferts de fonds qui intéressent les diasporas.

Son évaluation vise, d’une part, à mieux connaître les pratiques et les besoins des utilisateurs du site envoidargent.fr et d’autre part à adapter la stratégie future du site en fonction de ces attentes et des changements majeurs qui vont survenir (nouvelles réglementations pour les opérateurs et arrivée des sociétés de télécom et des FinTech sur le marché).

Nos équipes ont mené les activités suivantes :

  • Revue littéraire sur les évolutions récentes de la problématique
  • Enquête quantitative auprès des utilisateurs du site
  • Enquête qualitative auprès des parties prenantes (Banques, Banques Centrales, société de transferts de fonds, FinTech, opérateurs téléphoniques, régulateurs, etc.)
  • Benchmark des initiatives d’autres états
  • Recommandation pour une nouvelle approche sur la question de la mobilisation des transferts de fonds au service du développement local

Nous rejoindre | Crédits et mentions légales